jeudi 14 mai 2009

Gran Torino



Réalisateur : Clint Eastwood. né en 1930 à San Francisco. Commence comme un acteur, puis réalisateur, producteur. Il est lauréat de deux oscars pour meilleur film, et de deux oscars pour meilleur réalisateur. Voir http://fr.wikipedia.org
Pays : US Année : 2009
Acteurs : Ahney Her (la jeune fille Hmong), Bee Vang (le jeune Hmong, Clint Eastwood (Walt), Brian Haley (fils de Walt) Christopher Carley (le pasteur) ….
Dir. Photo : Tom Stern (le dir Photo attitré de CE!)
Résumé : Dans une ville des US, un vétéran d’Indochine (Walt) y vit seul dans un pavillon en grognon féroce et raciste. Le quartier où il habite a été progressivement peuplé de ressortissants immigrants, et déserté par ceux de l’Amérique blanche et anglicane. Le jeune fils de ses voisins, d’origine vietnamienne, est à l’origine d’un délit d’intrusion dans son pavillon…. Tout va mal ! …. Touché non pas par la grâce du pasteur, mais par celle d’une jeune fille, Walt change et commence à faire face à ses démons. Plusieurs sujets importants sont abordés : le racisme, la bonne conscience, les rapports assez musclés entre hommes, le juste vu par la civilisation des cow-boys, la religion, les relations inter-générations, l’adolescence chez les garçons, le don de soi.
PS : les Hmong sont des asiatiques des montagnes ayant combattu avec les américains pendant la guerre du Vietnam. Dans son casting, CE a choisi des acteurs de cette ethnie.
Filmographie : Le Bon, la Brute et le Truand ; L'Inspecteur Harry ; Bird ; Impitoyable ; Sur la route de Madison ; Mystic River ; Million Dollar Baby ; Mémoire de nos pères ; Lettres d’Iwo Jima ; L’échange ; Gran Torino
Avis : Ce film, le dernier que ferrait C.Eastwood, est en effet une espèce de testament ou plutôt de conclusion du réalisateur. On y voit des clichés de ses westerns, des parties plus sociales des autres films, la notion de bien et de mal, des tas d’allusions. Et la fin du film où le héro met en scène sa propre fin avec minutie ne laisse pas de doute. C’est un grand film de Clint, profond, avec un regard sur le passé ou du moins sur celui de ses héros et sans doute sur lui-même.
Note : 9/10 Rédigé par Jacquie.

1 commentaire:

mireille.canovas a dit…

Je n'ai rien à dire, car je ne l'ai pas encore vu.